Prophétie

L’eau inondera les terres suite au réchauffement climatique, puis, lentement elle s’évaporera sous les assauts aveugles du soleil. L’homme mourra alors de soif et avec lui disparaîtra l’idée de Dieu qu’il avait inventé pour donner un sens à son existence. La terre deviendra un amas de poussière et se dispersera dans l’espace. Tout cela se passera dans des millions d’années peut-être moins. Pour l’heure je suis devant le Quai des Savoirs. Je traverse les grandes allées presque désertes. Des téléphones sonnent dans des têtes inquiètes. On entend une ambulance au loin. Je suis peut-être déjà malade. J’ai à la main un livre sur Jérôme Bosch. Il fait un temps vraiment magnifique.

Bruno Ruiz, 2020
Photo, Bruno Ruiz

Poster un commentaire

Classé dans 2020, Les infinis provisoires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s