Je souscris au Poète invisible

Lire la table des matières de chaque volume du Poète invisible

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

QU’EST-CE QUE LE POÈTE INVISIBLE ?

Le Poète invisible est la représentation éditoriale de tout ce que j’ai écrit depuis 54 ans. Il se présente sous forme chronologique, en 12 volumes de 400 pages répartis en 14 périodes :
1, Balbutier (1966/1973), Apprendre (1974/1977) ; 2, Accepter (1978/1982), Tenter (1983/1985) ; 3, Chercher (1986/1988) ; 4, Essayer (1989/1993) ; 5, Choisir (1994/1996) ; 6, Mélanger (1996/1999) ; 7, Chanter (1999/2005) ; 8, Continuer (2006/2007) ; 9, Revenir (2008/2010) ; 10, Renaître (2011/2016) ; 11, Ranger (2016/2018) ; 12, Aller (2018/2020)

Chansons, poèmes, bribes, réflexions, mais aussi et surtout tâtonnements et fulgurances, lyrisme et ironie, réussites et erreurs : tout est réuni et en partie commenté par mes soins. Le Poète invisible est comme ma vie et comme celle de tout être qui tente de s’exprimer dans la coexistence de tout ce qui le constitue.

QUAND SERA-T-IL VISIBLE ?

Il est actuellement en phase de finalisation des dernières corrections que je réalise grâce à la complicité de Marie-Annick Bault qui me fait la gentillesse de le relire avant la touche définitive.

J’ai opté dès le départ pour l’édition numérique en autoédition. Cela me laisse toute liberté de contenu et de formes, mais m’empêche hélas d’être présent en librairie et ne me permettra pas, en tout cas dans un premier temps, une vente en direct après mes interventions diverses et publiques.
Vous pouvez donc et d’ores et déjà télécharger le bon de souscription, et l’acquérir en pièces détachées ou dans sa totalité pour le recevoir au printemps.

ET SUR SCÈNE ?

La sortie officielle se fera à Toulouse en juin au Marathon des mots, nous aurons l’occasion d’en reparler. Pour mes amis de la chanson, je serai présent cet été au Festival de Barjac, le lundi 5 août à 15 heures à la Salle Trintignant pour une rencontre publique interactive (vous pouvez réserver dès aujourd’hui sur le site). Ce ne sera pas un récital piano-voix mais une toute nouvelle formule, a capella et mêlant textes, chants et commentaires ! Si vous désirez organiser une rencontre de ce type chez vous ou dans une structure de programmation, vous pouvez vous mettre en contact avec Marie-Annick Bault : lepuits@wanadoo.fr.

J’ai hâte de vous retrouver.

Souscrire

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Tous ces gens qui se taisent
Tout ces gens qui se lèvent

Tous ces gens qui se cachent
Tous ces gens qui parlent

Tous ces livres qui s’ouvrent
Toutes ces portes qui se ferment

Ces couperets qui tombent
Ces blessures mortelles

Il sera mort d’avoir pensé
Il sera mort d’avoir dit non

Certains se seront moqués de lui
D’autres l’auront chanté

On se sera souvenu de lui
Le temps d’une mémoire d’homme

Et tout recommencera
Et tout recommencera


Bruno Ruiz, 2021

Poster un commentaire

Classé dans Dans le désordre

Il ne sait plus trop depuis quand il s’était habillé de cette tristesse infinie qu’il promenait sous un humour cynique et désabusé. Il voyait le monde en négatif, rendant suspicieux toute expression de la joie, vivait dans cette solitude construite et acceptée. Et il avait fini par croire en ce rôle de composition jusqu’au jour où Linda entra dans sa vie. Un à un, elle brûla tous ses masques aux flammes de ses grands yeux clairs et de ses larges sourires…

Bruno Ruiz, 2021.

Poster un commentaire

Classé dans Dans le désordre

Une nuit je sonnerai à ta porte.
Tu ne m’ouvriras pas.
Tu ne sauras pas que c’est moi.
Tu dormiras.
Mais en sortant,
il y aura un peu de moi
Dans la porte que tu toucheras.


Bruno Ruiz, 2021

Poster un commentaire

Classé dans Dans le désordre