Moïse / Mission impossible

Moïse était vraiment cassé. Des heures qu’il marchait dans cette forêt primaire. Il s’assit sur un rocher pour se masser la cheville. Soudain près de lui, une flamme jaillit d’un buisson ardent et se mit à parler.

– C’est toi que j’ai choisi.

Moïse se retourna, cherchant d’où cela pouvait bien venir. Une flamme sortant d’un buisson qui ne se consumait pas ! C’était carrément de la magie ! Il se demanda s’il n’avait pas un peu forcé sur le produit de sa vigne.

– Mais qui parle ? Qui êtes-vous donc ?

– Tu peux me tutoyer tu sais. Si tu veux savoir qui je suis, sache seulement que je suis Celui qui est. C’est clair ?

Moïse éclata de rire.

– C’est ça. Et moi j’ai 80 ans…

– Mais parfaitement. Et tu es tout jeune encore… Écoute. Je t’ai choisi pour une mission précise. Cette mission, si tu l’acceptes : retrouver mon peuple qui est quelque part en Egypte.

– Mais c’est carrément Mission Impossible que tu me demandes. Trouver un peuple ? Et pourquoi en Egypte ? Tout ça c’est de l’hébreu. C’est pas sérieux. Et comment veux-tu que j’y arrive tout seul ? Y a pas écrit Monsieur Phelps, là ! Tu me vois, arrivant aux pieds des pyramides en train de gueuler à qui veut l’entendre : « Je cherche le peuple de Je suis Celui qui est ! » Ils me prendront pour un illuminé. Ils vont m’enfermer.

– Mais TU ES un illuminé, Moïse. T’en es un. En vérité je te le dis (ah pardon, j’anticipe, ça c’est mon fils qui s’exprimera comme ça dans la saison 2). T’es un prophète je veux dire. Et un vrai de vrai. Rien à voir avec Charlton Heston…

Moïse faisait la gueule. Voyant que la situation était en train de lui échapper, Je-suis-Celui-qui-est se fit plus conciliant.

– Écoute. J’ai une idée. Je vais te donner une canne qui se transformera en serpent. Tu vas voir. Ça va les impressionner. Tu vas faire des miracles.

Moïse essaya de ruser.

– Tu le vois bien. J’en suis incapable Monsieur Je-sais-tout. Je suis trop vieux. Et puis je ne sais même pas parler. Je suis…

– Tu es…?

– Je suis… incirconcis des lèvres.

Ce fut la voix qui à son tour se mit à ricaner.

– Ah Ah ! Incirconcis des lèvres ! Tu devrais changer de tablette, Momo. T’as pas acheté la bonne version. Il faut que tu passes à la version Ancien Testament 0.1. Allez, fais pas la gueule Momo. T’as qu’à y aller avec ton frère Aaron. Il n’a pas sa langue à la poche lui. Il te donnera un coup de main.

Et c’est ainsi que le lendemain, les deux frangins prirent deux billets aller simple pour le Caire.

Sur une musique de Lalo Schifrin…

Bruno Ruiz, 2021

Peinture : Fetti Domenico (vers 1589-1624), Moïse devant le buisson ardent.

1 commentaire

Classé dans Dans le désordre

Une réponse à “Moïse / Mission impossible

  1. Bonifassi Éliane

    excellent Lalo Schifrin…
    Les deux frangins ne se doutaient pas que leur virée c’était « mission impossible  » . N’ont ils pas fait la route avec Starsky et Hutch…!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s