Le vide détendu

Cale du Radoub.jpg

Car le temps dévore le temps
Si pâle celui du dernier jour

La faim captive

Une mangue sur le sable
Une bouche pour l’onde

Le temps qui précède est celui qui arrive
Un temps à l’aplomb de l’exact

Ce qui blesse est sur la balance

Un vide détendu

 

 

Bruno Ruiz, 2019
Photo, Bruno Ruiz

Poster un commentaire

Classé dans 2019, Hauts mondes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s