Bonne chance

Rouge.jpg

Voilà. Je suis venu te saluer avant que tu entres en scène. Te souhaiter aussi bonne chance. Tu as une bonne petite salle. Ils sont sept. Mais c’est inespéré un soir de coupe des ligues. Ne t’inquiète surtout pas du gars qui est assis juste en face. C’est un habitué. On le connaît bien. Tu le reconnaîtras facilement, c’est celui qui a une lampe électrique. Il est armé mais il vise très mal. Surtout quand il est bourré. Si tu peux éviter quand même les rimes en ouille ce serait mieux. Il a tendance à voir des poils partout. Ne fais pas non plus attention au gars sur ta gauche. Il ronfle fort mais c’est pour faire semblant. Pour faire rire. Il n’est pas bien méchant. On n’a plus qu’à croiser les doigts pour qu’ils ne viennent pas avec leurs copains. Voilà. Je crois que je t’ai tout dit. Tu verras, ils sont sympas. Un peu bruyant mais sympas. Ils se connaissent tous. Ils adorent Michel Delpech.

 

 

Bruno Ruiz, 2019
Photo, Bruno Ruiz

Poster un commentaire

Classé dans Récits

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s