Le centre

Canal.jpg

Ce soir le brouillard est sur la ville. Je marche le long du canal. Un homme approche. C’est la silhouette sur cette photo. Il me demande où se trouve le centre. Je lui indique qu’il est devant lui et nos chemins se séparent. Il y a des moments métaphysiques dans la vie. Des moments où le langage est d’une rare beauté. J’avance dans une brume polysémique. Je suis moi-même ce brouillard. Demain la ville redeviendra nette. Quelqu’un me demandera le centre. Je lui dirai que je ne sais pas. Il y a tellement de directions possibles. Depuis que je suis né je me déplace toujours avec lui.

 

 

Bruno Ruiz, 2019
Photo, Bruno Ruiz

Poster un commentaire

Classé dans 2019, Les infinis provisoires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s