Bruno Ruiz / Ce que l’on se dit

Ce que l’on se dit ne pèse pas plus lourd qu’une feuille de platane. C’est un souffle qui passe légèrement sur les muscles. Une lumière décrispée dans les couleurs du matin. Ce que l’on se dit ne regarde que nous. Nul n’a besoin de l’approuver. Nous respirons seulement. Nous n’avons raté aucune phrase de nos paroles. Nous marchons ensemble dans l‘axe accessible du silence. Et si rien ne se rejoint, si rien ne correspond, cela n’a aucune importance. Nous sommes la somme de ce que l’on s’est toujours dit et de ce que l’on ne se dira jamais. Cela doit suffire à l’apaisement.

Bruno Ruiz, 2018
Photo : Bruno Ruiz

Poster un commentaire

Classé dans Dans le désordre

Les commentaires sont fermés.