Bruno Ruiz / Quelle heure sera-t-il demain ?

Ce soir je me détache de moi. Comme un cheval qui s’éloigne lentement dans la vieille rue. Existe-t-il des jours sans pluie, des cieux sans nuages ? Ils semblent si pâles sur l’asphalte tous ces fantômes qui passent. Des feux clignotent au carrefour désert. Tout le monde s’en va un jour. Il le faut. Des soliloques s’éloignent dans ma tête. Je relève mon col. J’ai les jambes pleines de moineaux qui dorment. Un chat disparaît derrière la palissade. Et tout ces hasards de notre vie qui arpentent le labyrinthe de la ville, toutes ces attentes un peu humides collées à la peau, c’est du temps tombé de la grande horloge qui se précipite dans le goulot de l’âme. Quelle heure sera-t-il demain ?

Bruno Ruiz, 2018

Poster un commentaire

Classé dans Dans le désordre

Les commentaires sont fermés.