Bruno Ruiz / Araignée du soir

Ce soir, une araignée est venue nous saluer pendant le dîner. Elle a traversée le mur en diagonale et s’est arrêtée à notre hauteur. Comme si elle voulait nous dire quelque chose sur la beauté secrète du monde. Il s’agirait d’une Pholque phalangiste avec des pattes très fines et très élégantes. Elle aurait huit yeux en trois groupes. Il paraît qu’elle vit très vieille. Je l’ai trouvée très émouvante. Mais je ne suis pas sûr de l’avoir bien identifiée. Les araignées ont passé trois cent millions d’années à aiguiser leurs aptitudes pour survivre et s’adapter. Il y a quelques années, je ne lui aurais laissé aucune chance. Apprendre à les connaître m’a permis de mieux les accepter. C’est peut-être cela le meilleur remède contre le racisme.

Bruno Ruiz, 2017
Photo : Bruno Ruiz

Poster un commentaire

Classé dans Dans le désordre

Les commentaires sont fermés.