Bruno Ruiz / Avance petit soulier

Avance petit soulier, dans les pas des vieillards, sous la lune des sirènes, entre les yeux des elfes, les dragons souriants. Avance dans la magie des orages, les vents qui transforment les arbres, la beauté pourrissante des champignons. Avance petit soulier d’avenir, pour tes plantes vertes sur les pierres, tes musiques étranges dans la tête. Avance puisque rien ne recule, puisque rien ne reviendra, rien ne mourra tout à fait de tous ces crayonnés de ta vie, de ces ogives où tant d’autres se sont égarés, de ces pentes qui n’en finiront jamais avec nos vertiges communs. Avance avec la force de tout ce qui s’oublie, même de ceux que tu aimes et qui s’arrêteront un soir pour mieux regarder s’éloigner tes petits pas de couleurs et de lumières nouvelles. Avance petit soulier. Tu étais fait pour avancer.

Bruno Ruiz, 2017

Poster un commentaire

Classé dans Dans le désordre

Les commentaires sont fermés.