Découvrir la poésie de Catherine Paysan

220px-catherine_paysan_1

La nuit tombe.
De doux lampions s’allument.
La lune tombe
Et le ballon s’allume.
C’est toujours extraordinaire
Que le spectacle d’un enfant
A ras de digue, à la lisière
D’un monde où s’engloutit le temps,
En train de jouer comme si
C’était une affaire d’État,
Tenant la lune entre ses doigts
Comme une médaille, un grigri
Comme s’il était innocent
Ou plus royal que l’Océan!

Catherine Paysan, née en 1926

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.