Honte à vous, Monsieur Fernandel !

Je viens de me mettre vraiment en colère à propos d’une chanson de Fernandel datée de 1968. Vous parlez d’une rareté ! Voici la lettre post-mortem que j’adresse au grand artiste.

 

Non, Monsieur Fernandel, vous n’êtes pas drôle, vous êtes même ici affligeant de bêtise. Non seulement vous êtes incapable de faire la différence entre un homosexuel et un travesti, mais pour un artiste d’une telle stature que la vôtre, dans une émission d’une telle audience (à l’époque il n’y avait que deux chaînes), je trouve qu’il est lamentable de tenir de tels propos, même pour faire rire. En voyant ce chef d’œuvre navrant d’homophobie, si les jeunes d’aujourd’hui avaient quelques doutes sur le bien fondé de mai 1968, l’écoute de cette seule chanson devrait amplement justifie à leurs yeux cette révolution des mœurs qu’il est de bon ton de railler par les temps qui courent. Relayé par des abrutis d’intolérance comme vous, j’ai froid dans le dos en imaginant la vie qu’a dû être celles de ces « tatatatatata prout prout », le lendemain de l’émission-messe du Guy Lux. En ce temps-là, je vous le rappelle, la télé d’état était verrouillée par de Gaulle et on y interdisait Ferré, Vian, Mouloudji, Magny, Ferrat et bien d’autres encore, mais on laissait programmer cette merde, sans que personne ne bronche. Ah ces rires complices avec les spectateurs  ! Vous auriez dû mettre à votre répertoire des chansons sur les youpins, les bicots et les nègres. Je suis sûr que votre démagogie aurait trouvé connivence avec votre public ! Mais ce qui me navre le plus, c’est de lire aujourd’hui encore sur Youtube des commentaires pour louer votre humour inénarrable. J’ai presque honte d’être hétéro.
Allez, en attendant des jours et des chansons meilleures, je préfère ne me souvenir que de votre talent dans la Vache et le prisonnier d’Henri Verneuil et de réécouter Comme ils disent de Charles Aznavour ou les Essarts de mon ami Gilles Méchin. Tiens, c’est curieux, on ne la trouve pas sur internet… Pour information, Gilles vient de la réenregistrer. Elle sera bientôt à nouveau disponible. Elle n’est pas drôle mais qu’est-ce qu’elle fait du bien !

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.