Gilbert Baqué / Couple

gilbert_baque

L’herbe et la pluie s’unissent
L’automne règne, mémoire intacte.

Il nous reste la fleur
D’une autre ascendance,

Cri végétal qui se déchire
Dans nos mains muettes,

Comme si d’aimer
Faisait souffrir.

Gilbert Baqué, Soleils, 1996

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.