Bruno Ruiz / Quatre abeilles

Quatre abeilles en plein soleil
La terre au fond du jardin
La vivacité des arbres
La nuit chaude la nuit vaste

La mort au milieu des pierres
Se faufile entre les feuilles
Et sur les îles du rêve
Le soleil soleille étrange

Quatre taches sur le mur
Les deux premières terribles
Les deux autres des lumières
Par les fenêtres ouvertes

J’étouffe la nuit profonde
Je repeins l’obscurité
Et l’éternité du jour
Parle bas dans le couloir

Bruno RUIZ, inédit, 1992

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Les commentaires sont fermés.